Inscrivez-vous gratuitement en 5 sec.
image permettant le depliage

Gigabyte GA-H55N-USB3

Image produit
Prix au 02/09/2014 à 16h00
1 99 € 99 €

Test : Carte mère Gigabyte H55 en mini ITX : HDMI, USB 3.0 et compagnie

Avec sa H55N-USB3, Gigabyte veut proposer une carte mère compacte, mais qui serait néanmoins complète et efficace. Ainsi, elle annonce une connectique fournie malgré son format Mini ITX (17 x 17 cm), c'est d'ailleurs l'une des rares du genre à proposer des ports USB 3.0 « Super Speed » qui permettent d’atteindre une vitesse théorique de 600 Mo/s.
 

Avec sa H55N-USB3, Gigabyte veut proposer une carte mère compacte, mais qui serait néanmoins complète et efficace. Ainsi, elle annonce une connectique fournie malgré son format Mini ITX (17 x 17 cm), c'est d'ailleurs l'une des rares du genre à proposer des ports USB 3.0 « Super Speed » qui permettent d’atteindre une vitesse théorique de 600 Mo/s.
 

Pensée pour les processeurs sur socket LGA 1156 d'Intel, elle dispose d'un chipset constitué d'une seule puce : le H55. Celui-ci permet au constructeur d'exploiter la partie graphique présente au sein de certains CPU de la génération Clarkdale (Pentium G, Core i3 500, Core i5 600).
 

Un bundle relativement pauvre, mais une offre logicielle complète.


Le bundle livré avec la carte est relativement pauvre. En effet, en plus des manuels, du CD d'installation  et  la plaque arrière on n'y retrouve que deux câbles S-ATA et une nappe IDE. Petit détail croustillant : la carte n'est pas équipée de connecteur IDE.
 

Elle est accompagnée de la suite de logicielle « Smart 6 » du constructeur qui comprend : « QuickBoot », « QuickBoost », « Recovery »,  « Dual BIOS », « Recorder » et « TimeLock ». Ils vous permettront, directement depuis Windows, d'overclocker la carte, de mettre à jour le BIOS, ou même d'installer tous les pilotes en quelques clics seulement.
 

Terminons enfin avec un bon point : le constructeur propose une garantie étendue de trois ans sur sa carte. Si la première année est prise en compte par le revendeur, il faudra généralement s'adresser directement à Gigabyte pour les deux suivantes.
 

Format Mini ITX mais : USB 3.0, PCIe 2.0 x16, HDMI...

La H55N-USB3 de Gigabyte


Comme nous le disions en introduction, elle est au format Mini ITX (17 x 17 cm), propose un socket LGA 1156 et exploite le chipset H55. Elle permet donc d'utiliser la partie graphique intégrée au processeur, mais elle dispose tout de même d'un port PCIe 2.0 x16 lui permettant d'accueillir une carte graphique, par exemple. On retrouve aussi deux connecteurs pour de la mémoire DDR3 fonctionnant sur deux canaux.
 

Du côté des sorties vidéo, vous devriez trouver votre bonheur avec des prises VGA , DVI et HDMI. La carte son n'est pas en reste avec une puce de chez Realtek capable de gérer des pistes audio sur huit canaux. Notez qu'une sortie numérique optique est d'ailleurs de la partie. On aura aussi droit à huit ports USB 2.0, un eSATA et un port réseau Gigabit.
 

Du côté du stockage, on trouvera quatre ports S-ATA 3 Gbps. Gigabyte n'a pas jugé bon de proposer du S-ATA 6 Gbps qui n'aurait de toute façon pas été très utile. On regrettera tout de même l'absence du support natif du RAID (il aurait fallu un chipset H57 pour cela). 
 

Enfin, sachez qu'elle fait partie de la série Ultra Durable 3 du constructeur, ce qui signifie qu'elle est équipée de composants de qualité supérieure.
 

La connectique arrière de la carte

Et les performances dans tout ça ?


Nous avons effectué différents tests pour contrôler les performances de la carte, et nous les avons comparées à un modèle de référence signé Intel. Dans les deux cas nous avons utilisé un Core i5 661 épaulé par 2Go de DDR3 de chez OCZ. Les résultats sont exactement les mêmes sur nos deux cartes puisqu'il a fallu 2 min 48s pour le rendu d'une scène HD sous Blender, et nous avons obtenu un score Multi-CPU de 2.86 sous Cinebench 11.5  en 64 bits.
 

Il en est de même dans les jeux, avec une Radeon HD 5770. Dans les deux cas, nous avons obtenu un score identique de 44 ips sous DiRT2 en 1600x1200, en mode Ultra et avec l'AA 4x.
 

Finissons par l'un des points forts de ce modèle : la présence de deux ports USB 3.0 via une puce NEC / Renesas. Ils permettent d'obtenir des débits largement supérieurs à l'USB 2.0 qui était généralement limité à 30 - 35 Mo/s.
 

Résultats des tests USB 3.0 sous CrystalDiskMark


Ainsi, avec un disque dur externe exploitant cette norme, nous avons pu atteindre les 130 Mo/s lors de nos mesures sous CrystalDiskMark soit un tout petit peu moins qu'en S-ATA 3 Gbps (140 Mo/s).
 

BIOS et consommation : c'est tout bon


Bien que cette carte ne soit pas prévue pour des usages avancés, son BIOS est relativement complet et proposera de très nombreuses fonctionnalités dédiées à l'overclocking (modification des fréquences, des tensions, modification des options du CPU...).
 

OverclockingSans modifier les tensions de la carte, nous avons réussi à monter notre CPU à 4.3 GHz de manière parfaitement stable, au lieu des 3.3 GHz de base. À cette fréquence le score CineBench 11.5 passe de 2.86 à 3.44, une belle augmentation. Attention tout de même, augmenter la fréquence de son processeur n'est pas anodin, que ce soit au niveau de sa durée de vie ou de sa gourmandise énergétique.
 

Nous avons ensuite décidé de faire le point concernant sa gestion de la consommation. Nous avons tout d'abord effectué un relevé de la puissance à la prise au repos, puis nous avons lancé une session de 30 minutes du logiciel de test de stabilité FFT-z avant d'effectuer un nouveau relevé.
 

Au repos le système équipé de la carte de Gigabyte consomme 70 watts contre 62 watts pour celui embarquant la carte Intel. En pleine charge la consommation passe à 114 watts pour la première configuration contre 117 watts pour la seconde. Nous avons ensuite relancé nos mesures avec le logiciel de gestion d'énergie du constructeur d'activée : Dynamic Energy Saver 2. Au repos la consommation tombe à 69 watts contre 111 watts en charge. Si le gain n'est pas énorme, il a le mérite d'exister sans aucune perte de performance.
 

Au final peu de reproches... mais on regrette l'absence de RAID


Cette carte mère remplit donc parfaitement son contrat. Compacte, elle rentrera dans les boîtiers les plus discrets et pour une machine bureautique ou un PC de salon. Permettant d'exploiter une carte graphique, elle conviendra aussi aux joueurs, qui pourront ainsi se constituer une machine facilement transportable en LAN ou chez des amis, par exemple.

les meilleurs prix du net
MagasinDisponibilitéPrix
AtlanpolisEn stock99 €

On appréciera particulièrement sa connectique complète avec deux ports USB 3.0 et des sorties vidéo DVI, VGA ou encore HDMI. Ceux qui cherchent à monter un serveur de fichier regretteront par contre l'absence de support du RAID.

AVANTAGES

Port eSATA
Deux ports USB 3.0
Sortie audio optique
Bonnes performances
Sorties vidéo DVI, VGA et HDMI

INCONVENIENTS

Pas de RAID
Bundle un peu pauvre

Note de la rédaction :
Par la rédaction, le 27/11/2010 à 17h30
Vous devez être inscrit ou connecté en haut de cette page

Top 5 des membres

Derniers membres

1. goodwhitegod 2. louis12345 3. Lightning 4. jpnn80 5. Pyroa
roissard chesneau aldoroto Alexandrine Vivier Amalthe

Revue de presse

Vidéos

HISTORIQUE

FAVORIS

Aucun historique

Lorsque vous visitez la fiche descriptive d'un produit, ce dernier est automatiquement ajouté à votre historique.